Association Parrainage Scolaire Madagascar (Tananarive)

MISSION OPHTALMIQUE 2015

MISSION OPHTALMIQUE dans le cadre de l'association Parrainages madagascar 74

  

Par les docteurs : Catherine Noizat et Michel Borne, ophtalmologues

Les missions sont menées depuis 2008 à raison d’une par an. Leur but :

Faire des consultations ophtalmiques et fournir gratuitement des lunettes de vue approchantes de la prescription avec les lunettes que nous apportons dans nos valises ou avons envoyées.

Cette année, je suis partie avec mon confrère ophtalmologiste, le Docteur Michel Borne et Evelyne Borne, son épouse, qui nous a assistés.

Nous avons, bien sûr, pu examiner plus de patients et le travail est apparu plus intéressant et enrichissant car nous avons pu confronter nos impressions et ainsi améliorer notre travail.

Nous avons examiné près de 600 patients, donné un peu plus de 600 paires de lunettes de vue, auxquelles on rajoute de nombreuses paires solaires.

Comme les autres années nous avons fini, démunis en verres d’hypermétropes et nous avons manqué de paires solaires (en particulier pour les pécheurs) : il faudra donc améliorer l'envoi de verres avant notre arrivée à Madagascar !!

Nous avons travaillé à Antananarivo, aidés de Geneviève Lathuille et Lucette Martin, auprès des familles, des étudiants, ainsi qu’à l’orphelinat de sœur Elsy et auprès des personnes âgées dont la consultation s’est faite après un repas assuré par l’association « Avec les enfants de Madagascar » tout spécialement ce vendredi 30 octobre. Ces personnes âgées parlaient quasiment toutes français et savaient lire, nous avons donc été reçu chaleureusement.

Nous avons travaillé dans le nord, près du parc de l’Ankarana, puis à Nosy Be (Yrange, Hell ville, et Ampurana où se trouvent plusieurs villages (nord de Nosy Be) et où aucun médecin n’était jamais passé !!)

Dans ce dernier endroit, nous avons vu plusieurs grosses malformations oculaires (consanguinité??)

Les pathologies rencontrées au cours de cette mission ont été semblables aux autres années, avec environ 80% d'hypermétropes, nombreuses cataractes et pterigions, plusieurs yeux accidentés et de multiples irritations oculaires dues au mode de vie, plus soleil et poussière !!

Malheureusement, aucune amélioration dans le pays et nous avons trouvé des villages complétement isolés au niveau médical (entre autre).

Que de travail à faire dans ce pays !!!

Toutefois nous espérons bien retourner, l'an prochain, dans ce pays terrible mais chaleureux.

Le 10 décembre 2015